Bienvenue à CLANSAYES
En Drôme Provençale
 

JOURNEE DEFENSE ET CITOYENNETE

Dans le cadre des mesures sanitaires prises par le gouvernement  l’organisation des Journées Défense et Citoyenneté (JDC) en présentiel est suspendue jusqu’à nouvel ordre sur le territoire métropolitain, à compter du lundi 2 novembre 2020.

Aussi, il est impératif que les jeunes français âgés de 16 ans révolus continuent à se présenter en mairie afin de procéder à leur recensement militaire.

Par ailleurs, nous vous précisons qu’il est obligatoire que tous les  jeunes recensés (depuis au moins 6 mois) s’inscrivent dans l’espace jeune  du site majdc.fr.

En effet, les informations utiles à ces derniers seront prochainement accessibles sur le site majdc.fr et sur la page jeunesse de defense.gouv.fr.

 

PERSONNE A RISQUE - COVID 19

 image covid 2

 

Vous êtes une personne à risque de développer une forme grave de la Covid-19 ou vous côtoyez une personne fragile ? L’Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes appelle au maintien de la vigilance.
Les comportements de chacun ont un impact sur la protection des personnes fragiles. Les proches sont potentiellement porteurs de l’infection et peuvent la transmettre sans s’en rendre compte. C’est pourquoi il est indispensable de respecter strictement les mesures barrières : porter un masque lors des rencontres, respecter une distance physique, se saluer sans se serrer la main, ne pas s’embrasser, et se laver fréquemment et rigoureusement les mains.

Qui est considéré comme personne à risques face à la COVID-19 ?

L’ensemble de la population est susceptible de contracter la maladie COVID-19.

Certaines personnes sont toutefois plus à risques de formes graves, pouvant entrainer des soins en réanimation, voire un décès :

  • Les personnes de plus de 65 ans : même en bonne santé, il est recommandé de rester très vigilant.
  • Les personnes atteintes d’une maladie chronique ou fragilisant leur système immunitaire
  • Les femmes enceintes au 3e trimestre de grossesse. 

Elles doivent rester prudentes en toutes circonstances et chacun d’entre nous, notamment si nous partageons leur foyer, sommes appelés à la plus grande attention.

Lorsque vous rendez visite à des personnes fragiles à leur domicile, prenez toutes les précautions nécessaires et renforcer les gestes barrières pour leur protection. Il est également recommandé d’éviter au maximum leur contact avec les enfants, souvent « porteurs asymptomatiques ».

Lorsque vous vous rendez dans un établissement de santé ou médico-social, des consignes sont données à l’entrée de chacune des structures. L’ARS vous demande de les respecter scrupuleusement, ainsi que l’ensemble des gestes barrières, pour protéger les résidents, les patients et le personnel.

Pour plus d’informations, consultez le site internet de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes 

STOP AUX LINGETTES DANS LES TOILETTES !

UN DOUTE ?
STOP !
PAS DE LINGETTES AUX TOILETTES !
 
L’utilisation des lingettes est devenu un phénomène de consommation bien installé.
Ces lingettes envahissent les rayons, nous les trouvons pour tous les usages.
Pratiques, qu’elles soient démaquillantes, auto-bronzantes, qu’elles nettoient le salon, la cuisine ou les fesses de bébé.
Elles présentent pourtant des dangers cachés.
Pas si biodégradable !
Contrairement aux idées reçues et indications sur l’étiquette, dans plus de 90% des cas les lingettes ne sont pas "biodégradables" et ne doivent en aucun cas être jetées dans les toilettes, au risque d’engendrer d’importants dysfonctionnements.
Elles bouchent fréquemment les canalisations, se coincent dans les pompes et provoquent des pannes, se retrouvent parfois dans les rivières et sont un fléau pour les stations d’épuration, avec un effet direct sur la facture d’eau et l’environnement.
La solution ?
Pour votre santé, l’environnement, les stations d'épuration et leurs exploitants, les canalisations et les systèmes de pompage, le message est simple : les lingettes sont à mettre à la poubelle et à évacuer avec les ordures ménagères.

SIMPLIFICATION DU GESTE DE TRI

Aujourd'hui le recyclage évolue pour vous permettre de trier encore plus.
En plus des papiers et emballages en carton, aluminium, acier et verre, vous pouvez désormais trier LA TOTALITE de vos emballages en plastique et métal !
Un doute, une question sur le tri ? appelez le 04 75 96 06 72 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou https://www.ccdsp.fr/